2018 en 52 photos #03

Non, non, vous ne rêvez pas ! J’ai bel et bien fait l’impasse sur le thème 2 : gironde.  Pas d’inspiration, pas le temps de fouiller dans mes archives, bref, cela ne servait à rien de s’acharner 🙁 … Quant au thème de cette semaine, roses, étant donné l’époque de l’année, plus de roses au jardin, pas envie de passer chez le fleuriste, j’aurais dû fouiller dans mes archives. Mais avec mes 700 copies à corriger d’ici la fin de la semaine prochaine, je n’ai pas eu le temps de me plonger dans les photos qui, années après années, s’accumulent sur mon disque dur, sans que je ne les aie jamais vraiment classées… Alors, j’ai repensé au nom du blog à l’origine de ce challenge, Les bottes rouges, et j’ai pensé à photographier, vite fait bien fait, Les Crocs roses de nos petites-filles. Pour la beauté du contraste, j’ai même affronté la neige fondante pour les installer dans la pelouse.

Namur (Belgique) – 20 janvier 2018

Et si vous voulez voir la vie en rose, allez donc faire un tour chez Carole 🙂 !

 

2018 en 52 photos

J’ai toujours été fasciné par l’ancien (utilisé jusqu’en 2008) slogan de Paris Match : Le poids des mots, Le choc des photos.

Difficile pour moi de dire, entre écrire et photographier, ce que je préfère. Disons simplement que la première activité nécessitant nettement moins de matériel que la seconde, j’écris plus souvent que je ne photographie. Mais en 2018, je voudrais faire un effort tout particulier en ce qui concerne l’écriture (parce que même si cela ne nécessite aucun matériel particulier, cela fait trop longtemps que je n’ai plus rien écrit) et la photographie. Aujourd’hui, je voudrais donc vous parler photo.

Un défi, pas plus, c’est déjà bien suffisant…

Il y a quelque temps (entendez, deux ou trois ans), je m’étais inscrit à un challenge 52 photos. Ma participation n’avait guère dépassé les six ou sept semaines, mais le concept m’avait bien plu, et j’ai donc cherché sur Internet un projet de ce type auquel m’inscrire. En fait, sans grandes difficultés, j’en ai trouvé plusieurs. Réalisme et efficacité étant mes maîtres mots pour 2018, je me suis sagement persuadé de me limiter à une seule inscription. Pourquoi avoir choisi la proposition des Bottes Rouges ?

  • Parce que la liste des 52 thèmes est déjà connue en ce début d’année, même si pour le grand procrastinateur que je suis, cela risque de ne pas être d’une grande utilité.
  • Parce que le jour de publication n’est pas imposé, même si dans l’espoir d’être visité il vaut mieux poster le plus près possible du dimanche de la semaine correspondante.
  • Parce que l’on peut piocher dans ses archives, et que cela tombe bien, j’en ai justement beaucoup à trier, même si j’essaierai quand même le plus souvent possible de prendre de nouvelles photos en fonction du thème.
  • Et puis, peut-être aussi parce que le roman éponyme de Franz Bartelt traîne dans ma PAL depuis de longues années et que cela me motivera peut-être à le lire …

Et comme je l’écrivais plus haut, la liste des 52 thèmes de 2018 est déjà connue :