2018 en 52 photos #36

Vous l’aurez déjà remarqué, je ne suis pas particulièrement proactif, surtout pour le moment 🙁 … Je n’avais donc pas anticipé le thème de cette semaine ni fouillé dans mes archives pour trouver l’un ou l’autre . Qu’à cela ne tienne, lundi, l’été étant toujours là, nous avons décidé de prolonger le week-end et d’aller nous promener. Petite balade au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de photographier pas moins de trois clochers 😉 !

Mazée (Belgique) – 10 septembre 2018

Début de notre circuit à Mazée. C’est dans ce village que, en 1938, Arthur Masson écrivit son premier roman « Toine Culot, obèse ardennais » . Cela me rappelle qu’il faudrait que je relise cet auteur, lu il y a plus de 40 ans, et dont mon père m’a légué les oeuvres complètes 😉 .

Matagne-laPetite (Belgique) – 10 septembre 2018

Petite halte à la chapelle Saint-Hilaire. Elle occupe l’emplacement de l’ancienne église paroissiale d’Ossogne, village disparu dont Matagne-la-Petite n’était qu’une annexe. Cette chapelle est un édifice roman du XIe siècle agrandi au XIXe siècle par un grand porche.

Treignes (Belgique) – 10 septembre 2018

Et juste avant de terminer notre randonnée, passage par Treignes. Un tourisme local s’y est notamment développé à la suite de l’intérêt suscité chez les nombreux lecteurs de la saga de « Toine Culot ». Celui-ci est en effet maïeur de Trignolle : il s’agit d’un village fictif, dont le nom est né de la contraction des toponymes Treignes et Matignolle). En son hommage a été créé l’Espace Arthur Masson. Nous n’avons pas eu le temps d’y retourner (nous y sommes allés il y a quelques années), mais ce n’est que partie remise 😉 !

Et pour d’autres clochers, c’est chez Les bottes rouges.

2018 en 52 photos #35

Hier, j’avouais que j’avais beaucoup de billets de lecture en retard. Je poursuis aujourd’hui mes confessions : j’avoue avoir autant de retard dans ma participation au projet 52 Semaines en photos en 2018 des Bottes Rouges.

Et oui, quand on arrête de bloguer, la roue du temps, elle, ne s’arrête pas ! Elle ne procrastine pas, elle ! Tiens, en parlant de roue, cela tombe bien, c’est justement le thème de cette semaine. Lors des fêtes de fin d’année 2017, je n’ai pu résister à prendre en photo la grande roue de Namur. Installée sur la petite place du théâtre, il n’y a guère de possibilité de recul, et je n’ai pas vraiment de grand angle. J’ai donc finalement décidé de monter en haut de la citadelle et de la photographier au télé. Evidemment, impossible de faire l’impasse sur les bâtiments qui l’entourent, ce qui explique que je n’ai pu photographier qu’une portion de roue 😉 : j’espère que cela compte quand même 🙂 .

Par contre, je ne sais pas chez vous, mais ici, notre roue change régulièrement de couleur 😉 ! Et comme je ne savais pas me décider, j’ai pris plusieurs clichés et j’ai réalisé un petit montage.

Et si vous voulez d’autres roues, c’est que cela se passe.

Namur – 25 décembre 2017

2018 en 52 photos #27

Le thème de cette semaine ? (Enfin, je veux dire de la semaine passée 😉 )

Vous voulez de la vapeur ? Alors en voici !

Mariembourg – 10 juillet 2016

Bon d’accord, vu comme cela, est-ce de la vapeur ou simplement de la fumée nauséabonde ? Prenons donc du recul pour admirer le train à vapeur des 3 vallées (historique) :

Mariembourg – 10 juillet 2016

Attention ! Ne vous faites pas enfumer ! La véritable vapeur garantie 100 % photos, c’est chez Les bottes rouges que vous la trouverez !

2018 en 52 photos #26

La mécanique et moi ne faisons pas bon ménage : comme le dit si bien mon épouse, j’ai deux mains gauches 🙁 ! Bien évidemment, s’il ne s’agit que de photographier, je peux faire un effort, même si ce n’est pas mon sujet de prédilection 😉 . Toujours est-il que j’ai retrouvé dans mes archives (pas si anciennes que cela) le cliché ci-dessous. En fait, plus que l’aspect mécanique, ce sont les tons rouille qui ont attiré mon regard. Rétrospectivement, je me dis que j’aurais dû cadrer un peu plus large.

Portugal – 12 avril 2018

N’oubliez pas de consulter les photos de tous les participants chez Carole !

2018 en 52 photos #25

Depuis le début de l’été, j’ai pris la bonne résolution de tenir mon blog plus régulièrement à jour ! Quelle est la mauvaise langue qui vient de dire que ce n’était pas difficile, que je lui décerne le prix de la lucidité ? Je n’imaginais pas que mon désinvestissement avait atteint de telles proportions : j’ai fait l’impasse sur pas moins de seize thèmes ! Bon d’accord, on peut publier de manière rétroactive, et je ferai ce que je peux, mais je vais d’abord essayer de suivre à nouveau le rythme hebdomadaire. Mais quand j’ai vu le thème alors que ma dernière participation remontait à fin février, ne vous étonnez pas si j’ai d’abord pensé aux frimas de l’hiver 😉 … Mais je suis certain que vous ne resterez pas de glace devant les autres participations chez Carole !

Namur – 24 février 2018

2018 en 52 photos #08

Attention, roulements de tambour ! Pour cette huitième semaine de notre challenge 2018 en 52 photos, je ne propose plus une photo tirée de mes archives, mais un cliché réalisé expressément pour l’occasion ! Je rappelle le thème : amour(eux). Comme nous étions en vacances (en Alsace) pendant la semaine de la Saint Valentin, ce n’était pas l’inspiration qui manquait, avec toutes ces vitrines et décorations qui semblent n’avoir pour but principal que la contemption des personnes seules…

Je n’ai malheureusement pas pris assez de temps pour réaliser ces photos, et elles me déçoivent toutes. J’en ai finalement tiré une du lot, pour son côté un peu déjanté : il s’agit d’une publicité au rayon Fruits et Légumes d’une grande surface. Évidemment, pour ne pas me faire remarquer par le gérant, j’ai à peine pris le temps de cadrer : la mise au point n’est pas parfaite, mais, bon, c’est comme ça 🙁 ! J’essaierai de faire mieux la prochaine fois 😉 !

Mais nul doute que vous tomberez en amour de pas mal des photos présentées chez Carole !

Thann (France) – 12 février 2018

2018 en 52 photos #07

Distrait comme je suis, j’avais bien vu que le thème amour(eux) était prévu, mais dans ma grande naïveté, j’ai cru que c’était pour cette semaine, juste après la saint Valentin 😉 . Et pour une fois, j’ai fait une photo expressément pour ce projet. Las, j’ai une semaine d’avance… Cela ne me ressemble pas ! Bon, ma photo est déjà prête pour la semaine prochaine, mais pour cette semaine, il me fallait de nouveau avoir recours à mes archives. Je devais certainement avoir photographié un moulin lors d’un séjour au Pays-Bas, par exemple à Sluis.

Un effet de bord non négligeable (et hautement apprécié !) de ce challenge photos, c’est qu’il m’a poussé à mettre un peu d’ordre dans les divers dossiers de photos qui sont éparpillés sur mon disque dur. C’est ainsi que cet après-midi j’ai emprunté une machine à remonter le temps. Inutile de dire que je ne me souvenais plus avoir passé un week-end à Paris en décembre 2003 ! La qualité de la photo n’est pas au top, l’Olympus avec lequel je l’ai prise était mon premier appareil digital, et les performances n’étaient pas encore exceptionnelles. Mais je dois dire que la nostalgie de ce cliché m’a réchauffé le cœur !

Et pour d’autres moulins, c’est chez Carole qu’il faut aller !

Paris (France) – 27 décembre 2003

2018 en 52 photos #06

J’avoue qu’après ces quelques jours de mou (12 jours sans publication, quand même 🙁 !), j’ai failli faire l’impasse sur les fontaines. Ou pire (?) j’ai failli tricher et republier une photo déjà utilisée

Mais bon, si j’ai finalement décidé de reprendre ce blog (car oui, je l’avoue, j’ai envisagé l’idée de l’abandonner définitivement), je me devais un minimum d’honnêteté intellectuelle. Et j’ai donc finalement opté pour une photo de la même série, mais qui me semble moins forte.

Sienne (Italie) – 24/07/2017

Et c’est chez Carole que l’eau coule à flot !

2018 en 52 photos #04

Encore une photo puisée dans mes archives : je n’ai eu que l’embarras du choix, le thème de cette semaine me semblant plus facile. J’ai opté pour une photo beaucoup plus récente que la première, puisqu’elle n’a pas deux mois.

Bon, d’accord, elle n’est pas très glamour, mais la vie n’est pas toujours poétique !

Pont-de-Loup (Belgique) – 2 décembre 2017

Et si vous voulez admirer
toutes les symétries,
allez donc faire un tour chez Carole 🙂 !