2018 en 52 photos #08

Attention, roulements de tambour ! Pour cette huitième semaine de notre challenge 2018 en 52 photos, je ne propose plus une photo tirée de mes archives, mais un cliché réalisé expressément pour l’occasion ! Je rappelle le thème : amour(eux). Comme nous étions en vacances (en Alsace) pendant la semaine de la Saint Valentin, ce n’était pas l’inspiration qui manquait, avec toutes ces vitrines et décorations qui semblent n’avoir pour but principal que la contemption des personnes seules…

Je n’ai malheureusement pas pris assez de temps pour réaliser ces photos, et elles me déçoivent toutes. J’en ai finalement tiré une du lot, pour son côté un peu déjanté : il s’agit d’une publicité au rayon Fruits et Légumes d’une grande surface. Évidemment, pour ne pas me faire remarquer par le gérant, j’ai à peine pris le temps de cadrer : la mise au point n’est pas parfaite, mais, bon, c’est comme ça 🙁 ! J’essaierai de faire mieux la prochaine fois 😉 !

Mais nul doute que vous tomberez en amour de pas mal des photos présentées chez Carole !

Thann (France) – 12 février 2018

2018 en 52 photos #07

Distrait comme je suis, j’avais bien vu que le thème amour(eux) était prévu, mais dans ma grande naïveté, j’ai cru que c’était pour cette semaine, juste après la saint Valentin 😉 . Et pour une fois, j’ai fait une photo expressément pour ce projet. Las, j’ai une semaine d’avance… Cela ne me ressemble pas ! Bon, ma photo est déjà prête pour la semaine prochaine, mais pour cette semaine, il me fallait de nouveau avoir recours à mes archives. Je devais certainement avoir photographié un moulin lors d’un séjour au Pays-Bas, par exemple à Sluis.

Un effet de bord non négligeable (et hautement apprécié !) de ce challenge photos, c’est qu’il m’a poussé à mettre un peu d’ordre dans les divers dossiers de photos qui sont éparpillés sur mon disque dur. C’est ainsi que cet après-midi j’ai emprunté une machine à remonter le temps. Inutile de dire que je ne me souvenais plus avoir passé un week-end à Paris en décembre 2003 ! La qualité de la photo n’est pas au top, l’Olympus avec lequel je l’ai prise était mon premier appareil digital, et les performances n’étaient pas encore exceptionnelles. Mais je dois dire que la nostalgie de ce cliché m’a réchauffé le cœur !

Et pour d’autres moulins, c’est chez Carole qu’il faut aller !

Paris (France) – 27 décembre 2003

2018 en 52 photos #06

J’avoue qu’après ces quelques jours de mou (12 jours sans publication, quand même 🙁 !), j’ai failli faire l’impasse sur les fontaines. Ou pire (?) j’ai failli tricher et republier une photo déjà utilisée

Mais bon, si j’ai finalement décidé de reprendre ce blog (car oui, je l’avoue, j’ai envisagé l’idée de l’abandonner définitivement), je me devais un minimum d’honnêteté intellectuelle. Et j’ai donc finalement opté pour une photo de la même série, mais qui me semble moins forte.

Sienne (Italie) – 24/07/2017

Et c’est chez Carole que l’eau coule à flot !

2018 en 52 photos #04

Encore une photo puisée dans mes archives : je n’ai eu que l’embarras du choix, le thème de cette semaine me semblant plus facile. J’ai opté pour une photo beaucoup plus récente que la première, puisqu’elle n’a pas deux mois.

Bon, d’accord, elle n’est pas très glamour, mais la vie n’est pas toujours poétique !

Pont-de-Loup (Belgique) – 2 décembre 2017

Et si vous voulez admirer
toutes les symétries,
allez donc faire un tour chez Carole 🙂 !

2018 en 52 photos #03

Non, non, vous ne rêvez pas ! J’ai bel et bien fait l’impasse sur le thème 2 : gironde.  Pas d’inspiration, pas le temps de fouiller dans mes archives, bref, cela ne servait à rien de s’acharner 🙁 … Quant au thème de cette semaine, roses, étant donné l’époque de l’année, plus de roses au jardin, pas envie de passer chez le fleuriste, j’aurais dû fouiller dans mes archives. Mais avec mes 700 copies à corriger d’ici la fin de la semaine prochaine, je n’ai pas eu le temps de me plonger dans les photos qui, années après années, s’accumulent sur mon disque dur, sans que je ne les aie jamais vraiment classées… Alors, j’ai repensé au nom du blog à l’origine de ce challenge, Les bottes rouges, et j’ai pensé à photographier, vite fait bien fait, Les Crocs roses de nos petites-filles. Pour la beauté du contraste, j’ai même affronté la neige fondante pour les installer dans la pelouse.

Namur (Belgique) – 20 janvier 2018

Et si vous voulez voir la vie en rose, allez donc faire un tour chez Carole 🙂 !

 

2018 en 52 photos #01

Allons-y pour cette première photo du challenge 2018 en 52 photos, organisé par Les bottes rouges. Pour ce premier thème, Givre, étant donné les conditions météorologiques sur la Belgique (couvert, venteux, pluvieux, morose, mais pas de gel), j’ai dû fouiller dans mes archives. Voici donc ma première participation.

Floreffe (Belgique) – 31 décembre 2016

Et si vous voulez découvrir toutes les participations givrées, allez donc faire un tour chez Carole 🙂 !

2018 en 52 photos

J’ai toujours été fasciné par l’ancien (utilisé jusqu’en 2008) slogan de Paris Match : Le poids des mots, Le choc des photos.

Difficile pour moi de dire, entre écrire et photographier, ce que je préfère. Disons simplement que la première activité nécessitant nettement moins de matériel que la seconde, j’écris plus souvent que je ne photographie. Mais en 2018, je voudrais faire un effort tout particulier en ce qui concerne l’écriture (parce que même si cela ne nécessite aucun matériel particulier, cela fait trop longtemps que je n’ai plus rien écrit) et la photographie. Aujourd’hui, je voudrais donc vous parler photo.

Un défi, pas plus, c’est déjà bien suffisant…

Il y a quelque temps (entendez, deux ou trois ans), je m’étais inscrit à un challenge 52 photos. Ma participation n’avait guère dépassé les six ou sept semaines, mais le concept m’avait bien plu, et j’ai donc cherché sur Internet un projet de ce type auquel m’inscrire. En fait, sans grandes difficultés, j’en ai trouvé plusieurs. Réalisme et efficacité étant mes maîtres mots pour 2018, je me suis sagement persuadé de me limiter à une seule inscription. Pourquoi avoir choisi la proposition des Bottes Rouges ?

  • Parce que la liste des 52 thèmes est déjà connue en ce début d’année, même si pour le grand procrastinateur que je suis, cela risque de ne pas être d’une grande utilité.
  • Parce que le jour de publication n’est pas imposé, même si dans l’espoir d’être visité il vaut mieux poster le plus près possible du dimanche de la semaine correspondante.
  • Parce que l’on peut piocher dans ses archives, et que cela tombe bien, j’en ai justement beaucoup à trier, même si j’essaierai quand même le plus souvent possible de prendre de nouvelles photos en fonction du thème.
  • Et puis, peut-être aussi parce que le roman éponyme de Franz Bartelt traîne dans ma PAL depuis de longues années et que cela me motivera peut-être à le lire …

Et comme je l’écrivais plus haut, la liste des 52 thèmes de 2018 est déjà connue :