2018 en 52 photos #36

Vous l’aurez déjà remarqué, je ne suis pas particulièrement proactif, surtout pour le moment 🙁 … Je n’avais donc pas anticipé le thème de cette semaine ni fouillé dans mes archives pour trouver l’un ou l’autre . Qu’à cela ne tienne, lundi, l’été étant toujours là, nous avons décidé de prolonger le week-end et d’aller nous promener. Petite balade au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de photographier pas moins de trois clochers 😉 !

Mazée (Belgique) – 10 septembre 2018

Début de notre circuit à Mazée. C’est dans ce village que, en 1938, Arthur Masson écrivit son premier roman « Toine Culot, obèse ardennais » . Cela me rappelle qu’il faudrait que je relise cet auteur, lu il y a plus de 40 ans, et dont mon père m’a légué les oeuvres complètes 😉 .

Matagne-laPetite (Belgique) – 10 septembre 2018

Petite halte à la chapelle Saint-Hilaire. Elle occupe l’emplacement de l’ancienne église paroissiale d’Ossogne, village disparu dont Matagne-la-Petite n’était qu’une annexe. Cette chapelle est un édifice roman du XIe siècle agrandi au XIXe siècle par un grand porche.

Treignes (Belgique) – 10 septembre 2018

Et juste avant de terminer notre randonnée, passage par Treignes. Un tourisme local s’y est notamment développé à la suite de l’intérêt suscité chez les nombreux lecteurs de la saga de « Toine Culot ». Celui-ci est en effet maïeur de Trignolle : il s’agit d’un village fictif, dont le nom est né de la contraction des toponymes Treignes et Matignolle). En son hommage a été créé l’Espace Arthur Masson. Nous n’avons pas eu le temps d’y retourner (nous y sommes allés il y a quelques années), mais ce n’est que partie remise 😉 !

Et pour d’autres clochers, c’est chez Les bottes rouges.