Keith Jarrett : In Front

Décidément, Ian McEwan semble beaucoup aimer le jazz. Dans Opération Sweet Tooth, il nous faisait découvrir Chet Baker et dans L’intérêt de l’enfant, c’est Keith Jarrett qu’il nous présente :

De la chaîne stéréo du salon, qui servait rarement, lui parvenait un air de piano, un vieil album de Keith Jarrett, Facing You. Le premier morceau. Elle s’arrêta à la porte de sa chambre pour l’écouter. Voilà longtemps qu’elle n’avait pas entendu cette mélodie hésitante, partiellement inaboutie. Elle avait oublié la manière imperceptible dont elle montait en puissance, prenait soudain vie lorsque la main gauche se lançait dans un boogie-woogie étrangement revisité qui acquérait une force irrésistible, telle une locomotive à vapeur en pleine accélération. Seul un pianiste de formation classique pouvait libérer ses mains l’une de l’autre comme le faisait Jarrett. Tel était, du moins, son jugement partial.

Ian McEwan, L’intérêt de l’enfant, p. 212

J’ai dû faire quelques recherches pour vous présenter le morceau en question. En effet, il n’est pas cité, on sait simplement qu’il s’agit du premier morceau de l’album Facing You. Merci Wikipedia : il s’agit de In Front, morceau de 10 minutes, disponible sur YouTube.  Pour la petite histoire, le quatrième morceau s’intitule My Lady, My Child… Amusant, quand on réalise que le roman, dans sa version originale,  a pour titre The children act, et que son adaptation cinématographique s’intitule My Lady