Incipit 005

Retour au Mois Belge, et cette fois avec une auteure :

La scène inaugurale se déroule à Paris, en face de la gare du Nord, dans le café qui se dénomme, ambitieusement, Brasserie de l’Europe. C’est chrome, plastique et moleskine, un décor propre à faire éclore la neurasthénie dans l’âme de toute personne qui commettrait l’imprudence de le regarder. Il est un peu plus d’une heure. Certains clients mangent un oeuf à la russe, d’autres des sandwiches. Aline Berger, trente-cinq ans, lit, assise devant une eau minérale dont elle prend régulièrement quelques gorgées. On n’annonce que vingt minutes avant le départ à quel quai trouver son train et Aline n’aime pas attendre dans le grand hall disproportionné et bruyant où elle n’es jamais sûre qu’elle pourra s’asseoir.