Je ne suis pas vieux

Il y a un peu plus de quatre mois, j’avais repéré et précieusement noté ces quelques mots (La Libre Belgique du 24 novembre 2017) :

Je n’aime pas qu’on dise que je suis vieux. Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil.

Il s’agit d’une citation de Charles Aznavour dans dans une interview accordée à l’AFP avant d’entamer, à 93 ans, une nouvelle série de concerts. On peut raisonnablement penser que son auteur sait de quoi il parle 😉 !

Aujourd’hui, alors que je célèbre mes soixante-deux ans, je ressors cette citation de mes cartons. Et m’interroge… Suis-je vieux ou bien âgé ? La différence entre ces deux notions ? Nous la percevons tous inconsciemment, mais comme préciser ce dont on parle ne fait jamais de tort à personne, je vous livre quelques réflexions de Nicole Charest :

Alors que l’être âgé s’adonne aux sports, est avide de découvertes et de voyages, le vieux se repose.

Alors que l’être âgé dispose d’amour à donner, le vieux accumule les jalousies et les rancœurs.

Alors que l’être âgé apprécie les jours à venir, le vieux souffre du peu de jours qui lui restent.

Il n’est pas question pour moi d’être vieux. Je peux être âgé, mais je ne veux pas être vieux, car je regorge de tant d’amour à donner, je caresse tant de projets à réaliser que je n’ai ni le droit ni le désir d’être vieux.

Il y a quelques jours, je discutais avec une amie à propos de l’optimisme. Elle voulait me convaincre que l’optimisme n’est pas un état d’âme, mais une question de volonté. Elle n’y est pas parvenue : pour moi, il est impossible de simplement décider d’être optimiste, ce serait trop simple… Je peux décider de mettre en œuvre une stratégie pour essayer de voir ma vie de manière positive, mais je ne peux garantir que j’y arriverai.

Par contre, je veux bien décider d’être âgé plutôt qu’être vieux 😉 !

Je terminerai par une citation de Gilbert Cesbron, un des auteurs fétiches de mon adolescence (oui, je sais, c’était il y a presque cinquante ans 😉 ) :

On est jeune tant qu’on souhaite que chaque jour diffère de la veille ; vieux quand on espère que chaque année ressemblera à la précédente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *